ARUCI-SMC
Os seminários nacionais e internacionais são um espaço privilegiado de participação, troca e reflexão entre todos os membros da aliança, sejam eles cidadãos, pesquisadores, profissionais de saúde ou estudantes. (pesquisador da ARUCI-SMC)
Vous êtes ici : Accueil > Membres > Étudiants

Emmanuelle Khoury

Candidat(e) à la maîtrise

École de service social, Université de Montréal

Emmanuelle Khoury

Direction : Ph. D. Lourdes Rodriguez del Barrio

Projet de maîtrise  :  Un renouvellement des pratiques en service social : une étude exploratoire des perceptions des travailleurs sociaux et leurs gestionnaires des réformes en santé mentale et le modèle de rétablissement.

En 2003, après 2 ans de travail dans le secteur privé, ainsi que plusieurs expériences comme bénévole dans des organismes communautaire, Emmanuelle a décidé de poursuivre une carrière en travail social. Après un stage dans le domaine de la santé mentale, Emmanuelle a été engagée comme travailleuse sociale à l’Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas. Au cours des six années passées au Douglas, sa vision de la santé mentale et du bien-être mental s’est élargie lorsqu'elle a eu l’opportunité de rencontrer et de travailler avec des personnes vivant des problèmes de santé mentale. Durant cette période, elle a également complété un microgramme de 2ieme cycle en gestion et développement des organisations, conçu spécifiquement pour les professionnels de la santé. En juillet 2010, Emmanuelle a décidé de terminer la rédaction de sa maîtrise en service social à l’Université de Montréal à temps plein.  Son mémoire, qui explore les facteurs qui permettent une pratique axée sur le rétablissement au sein des équipes de 1iere ligne en santé mentale au Québec, sera complété en 2011.

En 2005, le Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec a présenté le Plan D’Action en Santé Mentale : 2005-2010 (Plan d’Action).  Le Plan d’action met l’emphase sur la centralité de l’utilisateur des services et propose 5 directives, incluant le rétablissement.  Avec ce nouveau Plan d’action, l’État reconnait officiellement le concept de rétablissement en santé mentale, une tendance observée depuis les années 90 qui guide la pratique en santé mentale.

L’objectif du projet de recherche d’Emmanuelle est de comprendre comment les travailleurs sociaux oeuvrant dans les équipes de 1iere ligne en santé mentale intègrent cette nouvelle orientation et comment les modèles de gestion soutiennent ou empêchent l’intégration de cette orientation, ainsi qu’un renouvellement des pratiques.

Bibliographie sélective

Poirel M-L., Khoury E., Rodriguez del Barrio L., Larivière N. et Riendeau-Janvier C.
(2013)
«Contribuição dos hospitais-dia de psiquiatria no campo da saúde mental em Quebec [Contribution des hôpitaux de jour en psychiatrie dans le champ contemporain de la santé mentale au Québec]»
.
Ciência & Saúde Coletiva
. 18(10) : 2929-2937
ISSN: 1413-8123
Tous droits réservés © 2011, Santé mentale et citoyenneté