ARUCI-SMC
Autoportrait, acrylique sur toile, 32,5 cm X 48,5 cm
Os seminários nacionais e internacionais são um espaço privilegiado de participação, troca e reflexão entre todos os membros da aliança, sejam eles cidadãos, pesquisadores, profissionais de saúde ou estudantes. (pesquisador da ARUCI-SMC)
Vous êtes ici : Accueil > Présentation > Gouvernance

Gouvernance

La structure de gouvernance et les mécanismes de fonctionnement de l’Alliance internationale de recherche universités-communautés Santé mentale et citoyenneté (ARUCI-SMC) visent à permettre la réalisation de la programmation de recherche et des activités selon des critères de qualité scientifique, de pertinence sociale et d’engagement éthique.

Au Québec comme au Brésil, les modes de gouvernance mis en place par l’ARUCI-SMC renouvellent plusieurs pratiques, afin de favoriser la participation des personnes concernées et l’ouverture au pluralisme des positions en santé mentale. La structure et le fonctionnement de l’ARUCI-SMC permettent aussi de faire évoluer les projets de recherche en dialogue critique les uns avec les autres, et ce, en encourageant la réflexion et l’expression libre de la parole de chaque membre à partir de, mais aussi au-delà de son ancrage institutionnel ou communautaire.

Les instances principales de la gouvernance :

  1. Participation et fonctionnement : la réunion des membres, qui constituent la base de l’Alliance.
  2. Direction : deux codirections nationales universités-communautés, une au Brésil et une au Canada (Québec), qui assument la responsabilité des orientations et l’atteinte des objectifs de l’ARUCI-SMC. Ces codirections nationales gèrent ensemble la totalité du projet avec l’aide d’une équipe de coordination à l’intérieur de chacun des pays.
  3. Un comité directeur, qui joue un rôle d’orientation, de planification et d’évaluation. Au Brésil, ce comité est composé de représentants des différentes catégories de membres (chercheurs, personnes usagères, représentants de milieux de pratique, représentants des familles). Au Québec, ces fonctions sont investies par les membres à l’occasion des rencontres nationales.
  4. Un Comité citoyen, qui assurent la prise en compte et la participation active des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale dans les différents lieux et activités, tout en participant plus largement aux orientations de l’Alliance.
Tous droits réservés © 2011, Santé mentale et citoyenneté