ARUCI-SMC
Paysage, crayon graphite, 8x11
Eu sou uma pessoa, não sou uma doença (pessoa usuária de serviços)
Vous êtes ici : Accueil > Projets > Les politiques, services et pratiques de santé mentale - Axe 2 > L'agent de santé communautaire en tant que force motrice de la désinstitutionnalisation

L'agent de santé communautaire en tant que force motrice de la désinstitutionnalisation

'A vida da gente como Agente' - TÉLÉCHARGEMENT

Brésil

Équipe de recherche

André Luis Leite de Figueirêdo Sales, étudiant à la maîtrise au PPG (programme de post-graduation. Mainieri Paulon, professeure, directrice de recherche du PPG de Psychologie sociale et institutionnelle de l’UFRGS et 3e cycle) de Psychologie sociale et institutionnelle de l’UFRGS; Dra. Simone.

La recherche propose une investigation sur les pratiques effectuées par les agents communautaires de santé. Ceci afin d’investiguer les compétences permettant que ces pratiques – à travers l’interrogation du réseau de santé mentale - deviennent effectives vers la consolidation de la reforme psychiatrique brésilienne. Le terme compétence est ici compris comme la capacité à faire face à des situations et événements spécifiques à un champ professionnel avec de l’initiative et de la responsabilité, selon une intelligence pratique sur ce qui est en train d’arriver et avec une capacité de coordination avec d’autres acteurs dans la mobilisation des capacités. L’étude porte sur un groupe d’agents communautaires de santé qui agissent dans 19 équipes de la stratégie (programme) Santé de la famille de la municipalité de Porto Alegre. L’approche de la recherche trouve sa justificative dans le besoin de stratégies de formation en santé qui contribuent au remaniement des manières d’intervenir en santé mentale, étant donné que tant la politique de santé mentale que la politique de première ligne (attention primaire) en cours au Brésil, demandent des compétences encore distantes de plusieurs travailleurs qui intègrent le réseau de santé du pays. Les actions territorialisées, axés sur des directives de promotion de la santé et d’humanisation des soins et de la gestion du système unique de santé (SUS), s’imposent comme nécessaires aux avancées vers la consolidation du SUS e de la réforme psychiatrique. Dans un tel scénario,  nous avons  comme objectif général investiguer quelles compétences les pratiques des agents communautaires de santé mobilisent e quels effets elles produisent pour la désinstitutionalisation de la folie.  Dans ce sens, nous avons comme objectif spécifique : faire l’inventaire des stratégies de soin en santé mentale développées par les ACS, en identifiant quelles compétences elles permettent d’actualiser ; proposer une discussion sur la présence ou non d’effets de désinstitutionalisation de la folie qui puissent provenir de l’usage de ces compétences et  l’expérimentation d’une méthodologie pédagogique capable de potentialiser l’usage des compétences produisant des effets de désinstitutionalisation. Lors de l’investigation de cette question, nous utilisons l’approche méthodologique de l’analyse institutionnelle dans une perspective de recherche-intervention, en utilisant des outils tels que les entrevues semi-structurées, le journal de bord du chercheur et des ateliers de formation permanente en santé. 

Objectifs

Général:

• Investiguer quels compétences les pratiques des agents communautaires de santé mobilisent e quels effets elles produisent pour la désinstitutionalisation de la folie.

Spécifiques:

• Faire d’inventaire des stratégies de soin en santé mentale développées par les ACS en identifiant quelles compétences elles permettent d’actualiser ;

• Une discussion sur la présence ou non d’effets de désinstitutionalisation de la folie qui puissent provenir de l’usage de ces compétences ;

• L’expérimentation d’une méthodologie pédagogique capable de potentialiser l’usage des compétences produisant des effets de désinstitutionalisation. 

Contributions et retombées

La recherche plus large dans laquelle s’insère cette recherche de maîtrise a comme principale contribution sensibiliser les équipes de première ligne impliquées avec les spécificités des soins en santé mentale et offrir comme produit spécifique au public cible (agents communautaires de santé) une « cartilha » (brochure éducative) qui aborde, dans un langage clair et accessible au public visé, les questions travaillées lors des ateliers d’éducation permanente. 

Cette recherche spécifique – dont les auteurs sont le candidat à la maîtrise et sa directrice de recherche – s’insère dans un projet plus large nommé Stratégies de soin en santé mental dans l’interface avec la première ligne : le travail des agents communautaires de santé dans les équipes de santé de la famille, conduit par l’équipe suivante :

Coordination: Dra. Rosane Neves da Silva – Prof. au PPG de Psychologie sociale et institutionnelle de l’UFRGS; Dra. Simone Mainieri Paulon – Prof. directrice de recherche du PPG de Psychologie sociale et institutionnelle de l’UFRGS; Dr. Henrique Nardi – Prof. du PPG de Psychologie sociale et institutionnelle de l’UFRGS; Dra. Rosemarie Gartner Tschiedel  –  Professeur du département de Psychologie sociale et institutionnelle - Institut de psychologie

Étudiants: André Luis Leite de Figueirêdo Sales – étudiant à la maîtrise au PPG de Psychologie sociale et institutionnelle de l’UFRGS; Carlos Augusto Piccinini  - étudiant à la maîtrise au PPG de Psychologie sociale et institutionnelle de l’UFRGS; Gustavo Zambenedetti – doctorant au PPG de Psychologie sociale et institutionnelle de l’UFRGS. 

Outils et formation

Le présent projet est à la 3e phase de son développement. Le recensement de documents, les focus groupes et les ateliers d’éducation permanente  pour les agents communautaires de santé ont déjà été réalisés. Le prochain but est de produire conjointement avec les intégrants de l’atelier une « cartilha » (brochure éducative) sur le thème de ce dernier – santé mentale dans les soins de première ligne – qui puisse être utilisé par les agents communautaires de santé comme matériel de la recherche et inspirateur de futures actions auprès du territoire.

Bibliographie

SANTOS, L. P. G. S. dos; FRACOLLI, L. A.. O Agente Comunitário de Saúde: possibilidades e limites para a promoção da saúde. Revista  Escola Enfermagem USP, vol.44, n.1, pp. 76-83 2010.

SARACENO, B. Reabilitação psicossocial: uma estratégia para a passagem do milênio. In: PITTA, A. (Org.).Reabilitação psicossocial no Brasil. São Paulo: Hucitec, 1996. p. 13-18.

STARFIELD, B. Atenção Primária: equilíbrio entre necessidades de saúde, serviços e tecnologia. Brasília: UNESCO-Ministério da Saúde, 2002

TOMAZ, J.B.C. O agente comunitário de saúde não deve ser um “super-herói”.Interface- Comunicação, Saúde, Educação. 6 (10):84-87,  2002.

TRAPÉ, T. L. . O agente comunitário de saúde e a saúde mental: faces e interfaces Dissertação de Mestrado apresentada na  Faculdade de Ciências Médicas  Universidade Estadual de Campinas. Campinas, 2010.

YASUI, S. Rupturas e encontros: desafios da reforma psiquiátrica brasileira. Rio de Janeiro, Editora Fiocruz, 2010. 

Tous droits réservés © 2011, Santé mentale et citoyenneté