ARUCI-SMC
Sans titre No 4, acrylique sur toile
À l’ARUCI-SMC, on dépasse nos intérêts corporatifs; on est là pour travailler ensemble pour l’amélioration des conditions d’existence des personnes utilisatrices de services en santé mentale
Vous êtes ici : Accueil > Projets > Les politiques, services et pratiques de santé mentale - Axe 2 > L’utilisation des groupes GAM comme instrument d’éducation: reconnaissance de l’autonomie de l’usager des services de santé mentale

L’utilisation des groupes GAM comme instrument d’éducation: reconnaissance de l’autonomie de l’usager des services de santé mentale

L’utilisation des groupes GAM comme un instrument d’éducation : reconnaissance de l’autonomie de l’usager des services de santé mentale
Campinas, Brésil

Équipe de recherche

Rosana T. Onocko Campos, Ph. D., Université de Campinas, UNICAMP, Groupe de recherche Interfaces

Objectifs :

  1. Vérifier si la participation des professionnels et des étudiants dans des groupes GAM favorise des réflexions sur l’autonomie des usagers par rapport à leur traitement;
  2. Développer le “Guide de l’animateur”;
  3. Développer des outils pour stimuler la reconnaissance de l’autonomie des usagers;
  4. Réduire la distance entre les usagers et les professionnels;
  5. Promouvoir le partage des soins, le respect et la responsabilité partagée. 
Tous droits réservés © 2011, Santé mentale et citoyenneté